loading
  • CH-2510 Biel
  • 10/2007
  • Ergebnis
  • (ID 2-9983)

Aménagement de l'Esplanade du Palais des Congrès


  • 4. Preis


    Landschaftsarchitekten
    Mettler Landschaftsarchitektur, Gossau (CH), Berlin (DE) Büroprofil

    Mitarbeit
    Nicole Ptak Xoan Perez Fernandez, Conceptlicht at GmbH M. Draxl

    In Zusammenarbeit mit:
    Architekten: StudioC, Berlin (DE)

    Erläuterungstext

    Concept
    La nouvelle Esplanade renforce l’étendue longitudinale de l’espace entre le Palais des Congrès et le lotissement du Parc de la Suze. Par l’inclusion de la coupole, une unité figurative de l’endroit est créee. Le principe des espaces consécutifs des places existantes (jardin et parvis du Palais des Congrès, place de la coupole, place Parc de la Suze) est repris. Ainsi par la formulation de champs différents, l’Esplanade aquière son rhythme propre.

    L’Esplanade se transforme suivant son étendue longitudinale en trois niveaux:
    champs, topographie, arbres

    Champs
    Les champs sont enduits de surfaces différentes et montrent les changements nuancés de la place dure au parc souple.

    Topographie
    Sur la place, les eaux sont évacuées dans les puits par des pentes différentes. Celles-ci font sentir les hauteurs différentes à l’utilisateur. Par des légères buttes et coules le parc est en relation avec la place.

    Arbres
    Les arbres sur la place se densifient en direction du parc en ce qui concerne leur position et la composition des espèces. Ainsi ils garantissent une panoplie d’atmosphères ouverte à intime sur la totalité du territoire.

    Place entre Palais des Congrès et coupole
    La place représentative entre Palais des Congrès et coupole est configurée généreusement et permet des utilisations polyvalentes. Les surfaces différentes (macadame coloré, surface bitumineuse, gravillon fin) renvoient par la taille croissante de leur grains au parc derrière la coupole. La surface devant le nouveau bâtiment administratif obtient un décor propre qui rappelle l’ancienne usine à gaz. Le décor est composé par des éléments abstraits du gaz naturel. Des parties élémentaires du décor (carrés en verre) se répartissent sur la place et sont situés prés des arbres. Au bord oriental du bâtiment, la limite de la place est créée par un bandeau lumineux qui fait partie intégrante du décor. Pendant la journée, les carrés en verre fonctionnent en tant que sources lumineuses pour le parking souterrain, tandis qu’ils illuminent la place pendant la nuit. Des longs bancs marquent la place et permettent une vue vers les bâtiments et sur la place. Le jeu d’eau capte le regard et est intégré figurativement aux longues rigoles. L’on peut s’assoir parfaitement sous la pergola ombreuse avec wisteria sinensis et observer la vie sur la place. Des sophoras (sophora japonica), répartis librement et mélangés aux érables (acer freemanii `Autumn Blaze´) marquent l’espace et structurent la place. La forme des sophoras (sophora japonica) rappelle un parapluie et permet une impression différenciée de l’espace. Ils sont enchantants en été par leur développement libre et fin et le voile blanc de leur floraison. En automne le feuillage rouge et jaune des érables (acer freemanii `Autumn Blaze´) présente un jeu de couleurs intensif. Le parvis du Palais des Congrès obtient une surface homogène et la rue est déclarée en zone de rencontre avec une limitation de vitesse à 20km/h.

    Place de la coupole
    La coupole fait partie intégrante de la conception générale. L’édifice est situé légèrement plus bas, un accès pour handicapés est formé par des rampes et des murs qui pourront être utilisés comme sièges. Un gazon mélangé au gravillon en tant que enduit soutient le concept des changements de surface en direction du parc et crée le lien entre les surfaces dures et souples. En vue de l’extension de la coupole, la variante 2 proposée par l’organisateur est considérée.

    Parc entre coupole et lotissement du Parc de la Suze.
    Le parc vert est divisé en trois parties avec des possibilités d’utilisations différentes (aires de jeux, pelouse, jardin de lianes). Les aires de jeux (gazon sport) permettent des activités sportives et le jeu au bord de l’eau. Le parc est modelé par de légères buttes et coules dans lesquelles on se sent protégé ou sur lesquelles on peut observer les alentours. La pelouse est une surface à gazon et à herbe généreuse avec des opportunités pour s’assoir et se coucher. Des sièges qui peuvent être loués contre une caution sont répartis librement dans le parc et permettent de s’assoir plus agréablement. Des haies de hêtre protègent de la route et créent une atmosphère plus calme. Les sophoras (sophora japonica), répartis librement, se mélangent aux érables (acer freemanii `Autumn Blaze´) et sont complétés ici par des tulipiers de virginie (liriodendron tulipifera). En tant que grands arbres de parc, ils donnent l’atmosphère correspondante et enchantent par leur feuillage et leur floraison. Le jardin des lianes se charactérise par différentes plantes grimpantes (wisteria sinensis, actinidia chinensis, clematis montana (sauvage), aristolochia macrophylla) avec une couche d’herbes en anémones et scillas. Elles grimpent le long des perches et donnent l’impression d’un espace propre, qui peut devenir par son calme un lieu de retraite. Des bulles d’eau dans toutes les parties raffraichissent pendant des journées de chaleur. Il est prévu que l’alimentation en eau s’effectue par le ruisseau avoisinant (petite suze) et qu’elle y est également retournée.

    Jardin de la piscine (Palais des Congrès/lotissement)
    Dans la cour derrière le Palais des Congrès des possibilités de séjour sont créées pour les visiteurs de la piscine, ainsi qu’un espace vert semipublique pour les habitants. En analogie aux escaliers du parvis du Palais des Congrès, un plateau de terrasses légèrement surélevé permet une atmosphère décontractée pour les visiteurs de la piscine. L’espace vert pour les habitants est marqué par les gazons avec des bandes d’herbes précieuses hautes qui reprennent la géométrie de la façade. Les arbres existants sont intégrés et combinés avec de nouveaux cerisiers (prunus padus) et sophoras (sophora japonica). Une haie de hêtres marque la délimitation vers la route. Une traversée entre rue de l’argent et rue de Morat est rendue possible par l’établissement d’un chemin pour piétons.

    Parking souterrain
    Le parking souterrain utilise la totalité de la surface sous le bâtiment administratif et sous la place adjacente. Le parking a trois niveaux souterrains et contient de cette façon les 650 emplacements requis tout en offrant au bâtiment administratif des locaux pour des installations techniques, des archives ou autres utilisations souterraines. Pour les emplacements une largeur de 2,50m a été choisie, qui permet de monter et de sortir aisément des voitures et qui tient compte de la largeur croissante des véhicules. L’entrée et la sortie du parking s’effectue par le bâtiment administratif. Elle a été établie le plus au nord possible pour permettre un accès aisé au giratoire.

    Le parking n’est pas considéré uniquement comme édifice de service, mais il est vu en liaison directe avec la place qui le domine et le Palais des Congrès. Il a un charactère public et est à un certain degré représentatif. Le mur vert à la limite nord du parking lie les niveaux entre eux. La fente lumineuse vers la place permet une illumination naturelle qui décroit avec la profondeur. En même temps la lumière artificielle accroit. Elle illumine la place d’enbas et permet une orientation évidente sur les différents niveaux du parking où elle permet la reconnaissance de l’étage actuel. Les profondes insertions des baques des plantations représentent la place vers le bas. Les incisions dans la dalle sont utilisées pour l’introduction d’ouvertures lumineuses supplémentaires. Les baques des plantations sont revêtus de réflecteurs en aluminium qui renforcent la lumière naturelle. De ce fait résulte une liaison intime avec la place en même temps qu’un sentiment de sécurité accru. Les dalles ne touchent pas entièrement le mur vert, de cette façon un lien optique se crée entre les niveaux. Des panneaux pare-fumée amènent la sécurité nécessaire. L’accès au parking s’effectue par deux grandes cages d’escalier avec des ascenceurs pour handicapés dans le bâtiment administratif et par deux petites cages qui donnent directement sur la place sans toutefois la dominer.

    Illumination
    La place est équipée par des mats lumineux rayonnant asymmétriquement. Les mats s’orientent aux liaisons latérales des champs. La lampe en elle-même est prévue en tant que mat lumineux avec une tête rectangulaire simple.
    Dans la zone verte existent des régions de très faible luminosité. A l’exception de petites îles lumineuses, aucune lampe n’est prévue ici. La structuration amène une orientation non équivoque et une vue d’ensemble.
    Dans la zone des bâtiments et des chemins, des grandes intensités lunimeuses verticales sont planifiés de façon que la reconnaissance de visages et de corps est donnée en forte mesure. L’impression de sécurité est renforcée par les lampes indirectes, car aucun éblouissement ni des sources de lumière irritantes ne gênent la perception. L’illumination des surfaces d’eau par des LEDs bleu sert de structuration visuelle.
    Des systèmes lumineux à grand rendement et évitant l’éblouissement sont choisis ensemble avec des lampes à longue durée d’existance. En tant que moyen lumineux une lampe aux halogénures métalliques d’un blanc chaleureux avec une bonne reproduction de la couleur est choisi. La structuration s’obtient par la coordination des intensités lumineuses d’après les fonctions correspondantes. Les zones de mobilité sont considérées avec des intensités plus importantes.

    Le parking souterrain obtient la lumière naturelle structurée par les champs lumineux intégrés dans la place. La fonction de lumière naturelle est soutenue et renforcée par la construction à haute réflexion des rayonnements. La lumière artificielle dans le parking souterrrain est située de façon à illuminer surtout des surfaces au bord. En plus les surfaces de réflexion dans le champ de vision direct sont conçues de façon claire afin d’obtenir une atmosphère agréable et servant à l’orientation. Ici des luminaires à vasque pour locaux humides avec un éclairement minimal du plafond sont choisis.

    Beurteilung durch das Preisgericht
    Liegt nicht vor.